Photographies de la nature du Québec

Alain Hogue   -   photographe

Ce site propose des milliers de photographies prises au Québec. Vous y trouverez des photos d’insectes, d’animaux, de végétaux et de paysages.

Un incontournable pour les passionnés de la nature québécoise. 

 

© Ces photos sont protégées par les lois sur les droits d'auteur et ne peuvent être utilisées sans le consentement de l'auteur.

© These photos are protected by Copyright Laws and may not be used without the consent of the author.

 

 

Accueil / Insectes / Papillons nuit - Lepidoptera

 

Les papillons font partie de l’ordre des Lépidoptères. En Amérique du Nord, ils sont classés dans une trentaine de super familles.  À l’exception des Papilionoidea, toutes ces superfamilles sont composées de papillons de nuit.  Ainsi, sur les quelque 2600 espèces de papillons que l’on retrouve au Québec (1), environ 2400 espèces sont des papillons de nuit.

Les papillons de nuit sont bien adaptés à la vie en obscurité. Ils ont une bonne vue et ils sont munis de capteurs qui leur permettent de détecter les odeurs. Certains entendent également les ultrasons émis par leur principal prédateur, les chauves-souris. Chose étonnante, certaines espèces peuvent chanter pour signaler leur présence. Il s’agit toutefois d’un chant à haute fréquence, inaudible par les humains.

Les ailes extérieures des papillons de nuit apparaissent souvent de couleur terne ce qui les rend plus difficiles à localiser dans la pénombre.  Toutefois,  plusieurs de ces papillons arborent de magnifiques couleurs lorsqu’ils sont éclairés avec une lampe.   La taille des papillons de nuit diffère grandement d’une famille à l’autre. Certains saturnidés ont une envergure d’ailes pouvant atteindre 15 cm, tandis que celle du minuscule Phyllonorycter clemensella, ne dépasse guère 1 cm.  Le vol aussi peut être assez différent d’un groupe à l’autre. Celui des  papillons sphinx est rapide et directe comme celui des colibris alors que d’autres espèces ont un vol lent et désordonné.

Certaines espèces de papillons de jour peuvent aussi être actives la nuit, et vice-versa. Le meilleur critère pour distinguer les papillons nocturnes des papillons diurnes se trouve à la terminaison de leurs antennes. Le bout des antennes des papillons de jour se termine par un renflement appelé «massue» tandis que les papillons de nuit n’ont pas ce renflement!

Qu’il s’agisse de papillons de jour ou de papillons de nuit, le cycle de reproduction est similaire et se déroule généralement en 4 étapes. D'abord, un oeuf pondu par un adulte, puis cet oeuf se transforme en chenille. La chenille se nourrit et grossit puis fabrique un cocon dans lequel elle s'enferme.  C’est le stade appelé «  chrysalide ». Et après plusieurs jours de transformation, un papillon complètement formé immerge de la chrysalide. Et le cycle recommence !

Sous nos latitudes, les papillons de nuit ont recours à différentes stratégies pour passer l’hiver.  Certaines espèces passent l’hiver au stade adulte cachées sous l’écorce des arbres, dans un amas de feuilles, etc.  Mais pour la vaste majorité, c’est aux stades œuf, chrysalide ou chenille qu’ils passeront la saison froide. Et au printemps, dès que les conditions le permettront, ils émergeront pour former la prochaine génération.   

(1)   Hanfield, L., et al. 2011. Le guide des Papillons du Québec