Photographies de la nature du Québec

Alain Hogue   -   photographe

Ce site propose des milliers de photographies prises au Québec. Vous y trouverez des photos d’insectes, d’animaux, de végétaux et de paysages.

Un incontournable pour les passionnés de la nature québécoise. 

 

© Ces photos sont protégées par les lois sur les droits d'auteur et ne peuvent être utilisées sans le consentement de l'auteur.

© These photos are protected by Copyright Laws and may not be used without the consent of the author.

 

 

Accueil / Insectes / Trichoptères - Trichoptera

 

Les trichoptères (Trichoptera) constituent un ordre d'insectes apparenté aux papillons, mais dont les larves sont adaptées pour la vie en eau douce. Ils sont aussi appelés phryganes, mouches à carex ou mouche des rames. En anglais, ils sont connus sous le nom « caddisfly ».

Les trichoptères adultes possèdent deux paires d'ailes membraneuses couvertes de poils. C'est notamment ce qui permet de les distinguer de plusieurs espèces de papillons de nuit, dont les ailes portent plutôt des écailles. Les trichoptères adultes peuvent aussi être confondus avec certains insectes appartenant au genre Sialis (Megaloptera). En plus d'avoir un corps très ressemblant, les sialis ont aussi les ailes repliées en toit au repos. Toutefois, contrairement aux trichoptères, leurs ailes sont nervurées et transparentes.

Il y aurait environ 300 espèces de trichoptères au Québec. Un chiffre sans doute peu fiable, car nos connaissances sur la répartition des espèces sont plutôt fragmentaires. Il faut savoir que bon nombre d’espèces ne peuvent pas être identifiées avec certitude sans procéder à l’analyse de l’appareil reproducteur interne.

En Amérique du Nord, il y aurait près de 1500 espèces regroupées dans 155 genres et 27 familles. À l’échelle mondiale, il y aurait approximativement 15,000 espèces réparties dans 600 genres et 50 familles (Morse J.C., coordinator (-2014) Trichoptera world checklist).

Au stade adulte, sur la base de leur pièce buccale, la plupart des trichoptères peuvent être divisés en deux grands sous-ordres : Integripalpia et Annulipalpia. Les larves du groupe Integripalpia construisent un boîtier portable pour se protéger lorsqu'elles se déplacent à la recherche de nourriture. Pour leur part, les larves du groupe Annulipalpia confectionnent un abri fixe dans lequel elles restent, dans l'attente d'un apport de nourriture.

Les larves aquatiques se retrouvent dans une grande variété d'habitats tels que les ruisseaux, les rivières, les lacs, les étangs, les suintements printaniers et les eaux temporaires. Plusieurs de ces larves utilisent la soie pour fabriquer des étuis protecteurs, souvent renforcés par du gravier, du sable, des brindilles, des morceaux de plantes ou d'autres débris. Les larves présentent diverses stratégies d’alimentation. Elles sont prédatrices, déchiqueteuses de feuilles, brouteuses d’algues ou encore elles collectent des particules de la colonne d’eau ou du benthos. La plupart des adultes ont une vie courte et ne se nourrissent pas.

Les adultes, les larves et les nymphes des trichoptères sont une source importante de nourriture pour les poissons. C’est ce qui explique pourquoi les adeptes de la pêche à la mouche fabriquent des leurres artificiels à leur effigie.

Les trichoptères sont également d’excellent bio-indicateurs, car ils sont sensibles à la pollution de l'eau et parce que leur taille est suffisamment grande pour permettre de les étudier facilement sur le terrain.